Un député Les Républicains reproche à Manuel Valls sa politique en matière de naturalisation, en arguant maladroitement que la nationalité française donnerait la liberté de circulation et de séjour, comme si la carte de séjour ne le permettait pas.

Refusant l’amalgame entre étrangers et français et de faire le lien  entre les attentats de Paris du vendredi 13 novembre 2015, le premier Ministre  répond au député : « La confusion que vous opérez, de rendre tout étranger suspect, ça, vous nous trouverez toujours devant vous pour dire non ! »

Il s’agit d’une dérive dangereuse que de lier immigration et terrorisme


Valls piqué au vif après une proposition de… par LCP

Facebook Comments