« Préparer la France à la mobilité internationale croissante » est l’étude  réalisée par le Conseil d’analyse économique (CAE) portant sur le phénomène de l’expatriation des cerveaux en France.

Cette étude pointe du doigt le nombre croissant d’expatriés, qui a doublé entre la période de 1980 à 2010, puisque plus de trois millions de français nés en France vivent à l’étranger (chiffre de 2013).

Les  chercheurs ayant réalisé cette étude estiment qu’ « Il faut agir en amont pour éviter un départ massif », et proposent plusieurs pistes dont l’adoption d’une politique cohérente vis-à-vis des étudiants étrangers afin de les retenir en France à la fin de leurs études.

En effet, la France peine à garder les étudiants étrangers qu’elle accueille (3ème pays au monde en terme d’accueil des étudiants étrangers » mais fait surprenant, seulement 4% des ces étudiants se maintiennent en France après leurs études contre un pourcentage plus élevé au Pays-Bas 23%, selon un document de l’organisme attaché au premier ministre, le Conseil d’analyse économique,  consulté par France inter  

Plusieurs mesures ont été prises ces dernières années afin de faciliter l’installation professionnelle des étudiants mais les difficultés administratives demeurent pour un grand nombre d’étudiants étrangers, ce qui incitent ces deniers à choisir d’autres destinations.

Facebook Comments