Les pays de l’Union Européenne sont plus que jamais divisés sur la question de l’immigration après les attentas

Commentaire Euronews : La découverte d’un passeport de réfugié syrien, près d’un kamikaze au stade de France, alimente ces divisions. Les enquêteurs insistent : impossible pour l’heure de déterminer si ce document appartenait à un djihadiste, ou à une victime. Il pourrait également s’agir d’un faux.

Réaction du ministre grec de l’immigration, Yannis Mouzalas : « ce serait une erreur de lier les terroristes à la question migratoire. Les réfugiés ne devraient pas souffrir des conséquences de ce drame. »

Facebook Comments