Tous les candidats à la primaire de droite s’accordent à dire que le plus grand mal de l’immigration viendrait du regroupement familial. Lorsqu’on sait que seules 12 000 personnes arrivent chaque année en France par le biais de cette procédure, on s’étonne pourquoi cet acharnement.

Comme vous pouvez le savoir, le regroupement familial concerne les étrangers qui veulent faire venir leurs familles en France (Conjoint, c’est-à-dire épouse ou époux ainsi que les enfants mineurs). Ce sont des étrangers qui répondent à ces conditions

  • L’étranger résidant en France depuis + de 18 mois (sauf régimes spécifiques 12 mois)
  • L’étranger ayant un titre de séjour d’un an ou plus
  • L’étranger ayant un logement décent (La superficie est à partir de 22M² et diffère selon les régions)
  • L’étranger ayant des ressources équivalentes ou supérieurs au Smic selon la composition de la famille.

Que proposent les candidats à la primaire de droite?

  • Durcir les conditions, exiger plus de ressources
  • rendre la durée de résidence en France de 24 mois au lieu de 18 mois
  • Suspendre cette procédure et donc ne pas permettre à l’étranger d’être rejoint par sa famille.

    C’est ainsi que le titre de l’article apparaît comme réaliste. Oui, puisqu’il s’agit de ne pas permettre à l’étranger de vivre avec sa famille, de se marier dans son pays d’origine et d’aller chercher son époux ou son épouse ainsi que ses enfants mineurs. De quel droit? va-t-on donc obliger les gens à vivre célibataires? à les priver de vivre avec leur famille.

    Bien entendu, ces propositions sont contraires à l’article 8 de la convention européenne des droits de l’homme qui garantit justement ce droit, tant l’ État n’a pas une raison impérieuse de l’en empêcher.

Facebook Comments