INFOGRAPHIE. Si le nombre d’étudiants étrangers accueillis dans les universités françaises stagne, les flux varient fortement d’une université à une autre et d’un cycle à l’autre.

Les universités françaises sont-elles de plus en plus attractives pour les étudiants étrangers ? Pas vraiment, si on en croit les chiffres publiés récemment par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Selon cette étude, entre 2012 et 2014, le nombre d’étudiants étrangers inscrits dans nos facs est resté stable, autour de 179.000.

Ce sont les étudiants en master qui sont le plus nombreux (83.787), suivi de ceux inscrits en licence (71.186) puis des doctorants (23.857). Mais quand on observe la part des effectifs qu’ils représentent c’est, de loin, au niveau du doctorat qu’il sont les plus présents (39%), puis en master (17%) et enfin seulement en licence (8%). Des proportions qui restent stables depuis trois ans.

Une récente note de Campus France, qui, elle, prend également en compte les étudiants en échange dans les établissements français, va dans le même sens. Les effectifs des étudiants étrangers dans nos universités stagnent, tandis qu’ils décollent dans les grandes écoles (+21% depuis 2009).

D’où viennent-ils ? Principalement du Maroc (33.899 étudiants en 2013-2014), de Chine (30.176, soit +3,6 % par rapport à 2010), d’Algérie (21.935) et de Tunisie (11.869).
de grandes variations selon le niveau d’études

Ces chiffres généraux cachent toutefois de très grandes différences entre les politiques d’accueil des facs. Ainsi Paris 8, Paris 3 et Paris 4 comptent respectivement 25%, 24% et 20% d’étudiants étrangers, tandis que Lille 2 ou Lille 3 en recensent moins de 6%.

Notre tableau interactif, qui prend pour année de référence 2014-2015, montre également d’importantes variations selon les cycles. Paris Est-Marne-la-Vallée, Paris 3 et Paris 8 possèdent les plus grandes proportions d’étudiants étrangers en licence. En master, Paris 8, l’Institut national universitaire Champollion, Perpignan et Le Havre sont en tête. Enfin, en doctorat, outre Paris 8, ce sont deux facs du Nord – l’université du Littoral (52%) et celle de Valenciennes (57%) – et surtout l’université du Havre (62%) qui sont les plus hospitalières.

Philippe Mandry
http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/quelles-universites-francaises-accueillent-le-plus-d-etudiants-etrangers.html

Facebook Comments